La VEFA : vente en état futur d'achèvement

Comment fonctionne la VEFA ? Le jour de la vente, l’acheteur devient propriétaire du terrain et des constructions déjà réalisées. Les ouvrages à venir deviennent sa propriété au fur et à mesure de leur exécution. En contrepartie, l’acquéreur est tenu d’en payer le prix à mesure de l’avancement des travaux.

En tant qu’acquéreur, c’est à vous de régler les frais de notaire. Le paiement intervient le jour de la signature de l’acte définitif de vente de votre logement en VEFA. Il vous faudra donc verser la totalité des frais de notaire à ce moment-là.

 

En Vefa, le transfert de propriété débute dès la signature du contrat puisque le vendeur cède ses droits sur le sol à l’acquéreur. L’acquéreur devient ensuite propriétaire de toutes les constructions sur le sol au fur et à mesure des travaux, jusqu’à la propriété totale à la livraison du logement.

L’achat en VEFA vous permet de bénéficier des avantages de l’immobilier neuf. … De plus, dans les zones éligibles, les logements en VEFA permettent de profiter de la TVA réduite à 5,5% au lieu de 20%. Acquérir un appartement neuf, aux dernières normes, vous évite tout travaux importants avant de nombreuses années.

Le  contrat de réservation (ou contrat  préliminaire) d’un logement en VEFA détermine d’ores et déjà les conditions dans lesquelles la vente se fera. Ce contrat engage  le promoteur, si le programme est commencé, à réserver un logement à l’acheteur.

Le contrat de réservation a pour but d’assurer la réservation de votre bien : en le signant, le promoteur ou le vendeur de votre logement neuf s’engage à vous le réserver. Vous avez 10 jours pour faire jouer votre droit de rétractation et revenir sur votre décision.